jeudi, octobre 09, 2008

Welcome to Arizona, the new wild wild West

L'Arizona a l'une des lois anti-immigration les plus strictes, sinon la plus stricte, des Etats-Unis. Je me suis rendue à Phoenix (photo), où le sheriff local se fait une fierté de mettre en prison les immigrés "illégaux", aussi appelés "sans-papiers", conséquence d'une loi punissant sévèrement les employeurs qui les ont embauchés.
Sheriff Joe Arpaio (photo ci-dessus), m'a confié qu'il souhaitait décourager "the Mexicans" de venir dans son état, en leur menant une vie impossible : plusieurs mois de prison avant "déportation" (c'est-à-dire renvoi au pays) pour la première offense et 5 ans de prison avec sursis.

Résultat, les commerces et industries de l'état ne trouvent plus d'ouvriers pour faire les travaux manuels, dans des conditions de travail difficiles : les températures dépassent fréquemment les 40°. Comme ici, dans l'entreprise de métallurgie Ironco de Phoenix. Son directeur, Sheridan Bailey, envisage de délocaliser au Mexique.


2 commentaires:

mireille a dit…

quand tu dis déconcerter tu veux dire décourager non ?

Cécile a dit…

oui c'est ça, décourager!