lundi, février 15, 2010

Il pleut à LA?

Pour les habitants de Los Angeles, les mois de décembre et janvier sont atypiques : il pleut. Le ciel perpétuellement et désespérément bleu de la ville se couvre de nuages, quelques coups de tonnerre se font entendre, et c'est la pluie. Une pluie drue, abondante et qui surprend à chaque fois. Si elle cause des centaines d'accidents chaque année, la pluie est aussi une ressource précieuse dans une ville constamment menacée par la sécheresse. Les autorités de LA ont donc décidé de passer une loi forçant les nouvelles habitations, qu'elles soient résidentielles ou commerciales, à capturer l'eau de pluie et à la réutiliser.

Une décision qui se faisait attendre dans cette ville de Californie où l'eau est tellement rare que les habitants ne savent pas comment réagir lorsqu'il pleut. Des carrefours entiers deviennent d'énormes pataugeoires, les piétons doivent faire preuve d'imagination pour traverser les rues et surtout, la majorité de cet "or bleu" finit dans la mer par le biais des égouts. Une eau sale, qui s'est écoulée sur les toits des voitures, les trottoirs et la chaussée avant de polluer le Pacifique.

Les nouvelles habitations refusant de mettre en place un tel système se verraient imposer une taxe qui permettrait de financer la constructions de maisons à faible impact environnemental. L'idée est de réduire la pollution en évitant à près de 400 millions de litres d'eau de pluie sale de finir dans l'océan. Mais aussi d'accroître la perméabilité des sols, depuis trop longtemps sellés par des tonnes de béton et de bitume.

Tonneaux de stockage, routes poreuses et rigoles devront désormais faire partie de la panoplie du constructeur immobilier à LA. Et les règles sont strictes : la moindre goutte d'eau de pluie qui échapperait aux systèmes de rétention et de stockage et c'est l'amende. 13 dollars le gallon, soit 2,5 euros le litre. Face à l'ire des associations de constructeurs, les autorités derrière la proposition de loi ont accepté de lâcher du lest. Il sera possible de laisser s'écouler l'eau de pluie dans les égouts à condition de la filtrer en amont.

Si tout va bien, la loi prendra effet en 2011.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Personnellement (et pourtant je vis à Paris), je trouve qu'un peu de pluie de temps à autre ça fait du bien.
Le soleil tous les jours, ça peut lasser.

Anonyme a dit…

Merci d'avoir un blog interessant

Des sannoisiens a dit…

Fine picture !
J'en ferai bien mon fonds d'écran.

Il n'y a donc pas qu'à Sannois qu'on stocke l'eau de pluie.
bises
Pierre
http://candideasannois.blogspot.com/2010/03/quartier-en-difficulte.html