dimanche, août 13, 2006

In the bus...

1:30ish on sunday.
Bus n°1 going northbound.

2 commentaires:

heleneamazone a dit…

En voilà un qui fait le même boulot que toi, mais de l'autre point de vue :

WASHINGTON (AFP) - "S'assoir dans un café est une des principales activités à Paris", s'étonne un correspondant du Washington Post Magazine qui stigmatise avec humour "L'Art de ne rien faire", une spécialité que "personne ne fait mieux que les Français", selon lui.

"S'assoir dans un café (...) c'est ce que font les Parisiens au lieu de travailler ou de faire du jogging", écrit le journaliste Joel Achenbach dans un billet éditorial dimanche.

Les chaises des cafés sont alignées en rang d'oignons, décrit-il, tournées vers l'extérieur "vers le théâtre de la rue parisienne".

En scrutant son voisin, il voit "un Français assis dans une pose si détendue qu'il aurait pu être un modèle pour Toulouse-Lautrec". "Il ne faisait rien et le faisait avec panache", assure-t-il.

"Mais pourquoi n'essaye-t-il pas de faire quelque chose ?", s'inquiète l'Américain qui note que le café se dit pourtant équipé de Wi-Fi (accès sans fil à l'internet) mais que personne n'a d'ordinateur portable. L'observateur ne décèle "aucune compulsion multitâche à l'Américaine".

Cherchant à se plonger dans les pensées de son voisin, il imagine que "le Français doit cogiter sur le déclin de la civilisation humaine depuis l'invention du croissant". "A moins qu'il ne profite tout simplement du Quartier latin, un quartier si vieux que, je suis sûr, les habitants parlent le latin", conclut le journaliste du Nouveau monde.

Cécile a dit…

cet article médisant me hérisse les poils des bras!!! Ce sont de bons vieux éditos pleins de BS (Bulshit) comme aiment à les écrire les frustrés qui ne comprennent pas comment on peut être clairvoyants et "ne rien faire"... Peut être parce qu'on pense avant d'agir. Sagesse de l'ancien monde.