lundi, mai 21, 2007

Le Web américain scrute les élus

Mon dernier article, paru sur "Lemonde.fr", aborde le thème des relations d'argent entre les hommes politiques américains et les lobbies. Ceux-ci sont puissants, nombreux et n'ont pas honte de le dire. De fait, la transparence au niveau des pratiques et bien meilleure qu'en France, où le lobbyisme, bien présent, est encore tabou. Sans discuter si les lobbies sont une bonne ou une mauvaise chose, ils existent et agissent. Autant donc savoir ce qu'ils font, et c'est ce qu'ont décidé de révéler multitudes de sites web aux Etats-Unis, sites "citoyens" dont l'objectif est de faire savoir au plus grand nombre à quelles manoeuvres les députés et les groupes d'intérêt se livrent et surtout quel impact cela a sur les lois votées.

On peut ainsi savoir si un élu a voté pour ou contre une loi et si son vote a été précédé de versements financiers de la part de certains lobbies.
La France est encore loin de cette tradition de "watchdog" spécifiquement anglo-saxone.

L'article se trouve ici, agrémenté d'une interview sonore.

1 commentaire:

philippe a dit…

Je ne sais pas si nous sommes prêts, en France, pour une telle transparence. Et pourtant, ne serait-elle pas salutaire ? Et ne mettrait-elle pas d’ailleurs un terme à des légendes urbaines politiques qui alimentent le « tous pourris » qu’aiment rappeler les partis extrémistes ? Nous avons tout à gagner de la citoyenneté, tout à gagner de la transparence.