mercredi, mars 11, 2009

La chasse aux profs en Californie

La sentence est tombée : ça sera 9000. 9000 professeurs, instituteurs et personnel administratif dépendant du département public de l'éducation de Los Angeles seront licenciés. Un chiffre qui représente un peu plus d'un pourcent de la masse salariale du district scolaire. Le Los Angeles Unified School District est le deuxième système éducatif public des Etats-Unis : plus de 700 000 élèves passent à travers ses écoles, de la primaire au lycée. Les licenciements résultent - quelle surprise - de la crise économique, qui a violemment touchée la Californie, l'Etat le plus endetté de l'Union, comme j'en ai parlé dans un sujet récent.

Le district éducatif de Los Angeles, qui gère 658 écoles, fait face à un déficit budgétaire de pas moins de 700 millions de dollars au cours des 18 prochains mois. Les réactions sont vives ici à Los Angeles, le corps professoral se mobilise : "On ne peut pas avoir une baisse de cette amplitude et satisfaire aux besoins de tout le monde", s'inquiètait une élue du Board of Education, Marlene Canter, dans le Los Angeles Times du 10 mars.

Le système éducatif public de Los Angeles a mauvaise réputation. Avec Détroit et Philadephie, Los Angeles a l'une des pires taux de lycéens abandonnant leurs études (les "dropouts"). Résultat : on observe une tendance à la privatisation des écoles publiques sous la forme de "charter schools", qui sont l'équivalent d'écoles techniques financées par le public mais gérées par le privé avec des obligations de rendement.

Ces écoles font polémique, mais la nouvelle administration Obama s'en fait l'apôtre. Une sale ambiance. Obama a d'ailleurs enfoncé le clou mardi, en appelant à licencier les mauvais profs et à augmenter les bons : "It's time to start rewarding good teachers, stop making excuses for bad ones", a-t-il déclaré devant la Chambre de Commerce hispanique de Washington.

Crédits photos : 2006 Getty Images

2 commentaires:

FrédéricLN a dit…

Bonsoir,

Puis-je douter qu'il soit pertinent de traduire "stop making excuses" par "licencier" ?

Bien cordialement

FrédéricLN a dit…

amendement à mon commentaire ! Bien que ça n’ait rien à voir avec la décision de l’Etat de Californie (et que je continue à trouver votre présentation plus polémique qu'informative), Obama a effectivement proposé de retirer de l’enseignement les profs après, en substance, le quatrième constat d’échec. Les réactions (globalement favorables) des syndicats d’enseignants, sur le WSJ : http://online.wsj.com/article/SB123668036405881929.html