lundi, février 12, 2007

Partir à Austin (3)

J’ai trouvé mon logement relativement facilement. Connaissant quelqu’un sur place à Austin, j’ai pu rester chez cette personne et prospecter les annonces privées de location d’appartements. Après une dizaine de jours et à peu près sept appartements/maisons visités, j’ai trouvé quelque chose très près du campus (10 minutes à pieds) dans le quartier des étudiants (qui s’appelle West Campus car situé à l’ouest du campus).

Les loyers sont en général assez chers à Austin, justement à cause de la pression immobilière liée au nombre d’étudiants (plus de 40,000 rien que pour UT). La colocation est donc courante et c’est l’option que j’ai choisie. Je paie $450 par mois toutes charges comprises (eau, électricité, Internet), ce qui équivaut à un peu plus de 350€. En moyenne, il faut compter entre $500 et $600 pour avoir une chambre privative, éventuellement sa propre salle de bain aux alentours du campus. Concernant la caution, mon cas est je pense exceptionnel puisque je n’ai pas eu à en verser.

La gestion de mon budget a consisté à équilibrer le loyer et les charges afférentes, les frais de nourriture, de téléphone et les extras. Avec un loyer en moyenne à $450 toutes charges comprises, des courses qui s’élèvent à environ $40 par semaine dans un supermarché de style Carrefour, et des frais de téléphone à environ $100 par mois. Le total par mois doit s’élever à plus ou moins $800 mensuel en y incluant les « extras », c’est-à-dire les restaurants, sorties en bar ou petits achats.


Je dois préciser que ce budget est vraiment minimal puisque je n’ai acheté que très rarement des vêtements ou affaires pour l’appartement (décoration…), ce dernier étant déjà équipé. Bien que les vêtements ne soient pas excessivement chers, je n’ai pas vraiment éprouvé l’envie d’en acheter sachant que les bagages sont d’un poids limité à l’aéroport.

Je me suis toutefois rattrapée sur la facture téléphonique, excessivement onéreuse. En arrivant, j’ai souhaité avoir la possibilité de contrôler cette dépense, sachant qu’avoir un téléphone est indispensable. J’ai donc opté pour un service « prépayé », car je sais que c’est moins cher en France. Ici, c’est l’inverse, car ce que je n’ai pas compris (et qu’on n’a pas non plus essayé de me faire comprendre…) c’est qu’à chaque fois qu’on a appelle et qu’on est appelé, on paie. Donc forcément la facture s’élève vite. C’est pourquoi j’arrivais à de tels montants (environ $100 mensuels), alors qu’en règle générale, si l’on souscrit à un forfait, la facture tourne autour de $50. Je recommande donc de prendre un abonnement téléphonique.

Les banques ne manquent pas autour du campus : on trouve Bank of America, Chase, Wells Fargo, University Federal Credit Union, Compass Bank, Frost Bank, Wachovia Bank. J’ai opté pour UFCU, qui est apparemment affiliée à l’université mais ça n’en reste pas moins une banque et j’ai été assez deçue par le fait qu’il s’est avéré extrêmement compliqué de faire des transferts d’argents internationaux. Comme cette banque (UFCU) n’opère apparemment qu’aux Etats-Unis, elle ne reconnaît pas les autres banques étrangères. Afin de transférer de l’argent sur mon compte américain, il aurait donc fallu que j’ouvre un compte dans une banque internationale telle que Bank of America ou Wells Fargo… Et je n’ai découvert cela qu’après. Donc pour alimenter mon compte, je retire avec ma carte Visa française depuis mon compte en France et je fais des dépôts d’argent liquide sur mon compte américain. Ça n’est pas pratique et onéreux puisque chaque banque prélève une charge à chaque opération. Autrement, les chéquiers sont gratuits et illimités et la carte de débit (et non de crédit) me suffit amplement.

Je n’ai pas choisi de souscrire à l’assurance proposée par l’université américaine (très onéreuse) mais j’ai opté pour l’option de couverture médicale internationale par mon assurance en France : la Smerep. Celle-ci m’a délivré un document en français et en anglais qui indiquait dans quels cas j’étais couverte, jusqu’à quels montants…etc. Ce document est ensuite visé par le bureau des échanges internationaux, afin de voir si cela correspond. En plus du montant normal payé pour toute souscription d’assurance, il fallait payer environ 40 euros par mois supplémentaires.


Demain, j'aborde les difficultés auxquelles j'ai été confrontées lors de mon séjour à Austin.

En voici une...


4 commentaires:

Mireille a dit…

tout ça c'est bien gentil, mais tu rentres quand ? car quand mm, mine de rien, tes petites visites nous manquent .. surtout maintenant qu'LN est definitly gone!
Bisous
Mi

Anonyme a dit…

Tu n'as pas essayé une chambre universitaire, a moins que ça n'existe pas...?

Anonyme a dit…

j'habite à austin depuis bientôt 6 mois et tout décrit parfaitement l'univers ici.good job!
tu es toujours sur austin en ce moment?

Anonyme a dit…

wow power leveling
wow powerleveling
wow power leveling
wow gold
wow items
feelingame.com
wow tips
Most Valuable WOW Power Leveling Service
wow power leveling faq
cheap wow power leveling
wow power leveling
wow powerleveling
wow power lvl